La solidarité en questions

Ballets de limousines à l’hôtel de ville pour le sommet sur la solidarité numérique organisé dans le cadre de la présidence française de l’Europe. Des ministres en veux-tu en voilà, un président de la République et des grands salons fleurant bon, une fois n’est pas coutume, la diversité. Et en prime, des « retrouvailles » avec Alain Madelin…

Lundi, Lyon accueillait l’Afrique pour une journée de travail très francophone consacrée à la solidarité numérique.
Une idée généreuse, lancée en 2003 par le Président du Sénégal, Abdulaye Wade
, fort du constat qu’il y a « plus de lignes téléphoniques sur la seule île de Manhattan à New York que dans toute l’Afrique réunie. Lorsque je suis arrivé à la présidence du Sénégal, il n’y avait que quatre vieux ordinateurs dans tout le Palais. » Or, affirme Jean Pouly, le patron de l’agence mondiale de solidarité numérique, installée à Lyon, « un point de télédensité* revient à un point de PIB gagné. » Pour mémoire, le continent africain compte aujourd’hui 51 millions de personnes connectées à internet, sur une population de 955 millions. A titre de comparaison, en Amérique du Nord, 248 millions de personnes sur 337 millions d’habitants sont connectées.

L’opération s’est donc déroulée en deux temps : la création d’une Fondation, basée dans un splendide hôtel particulier à Genève, et une Agence, véritable opérateur, basée à Lyon.
Solidarité numérique. De quoi mobiliser les élites africaines et une brochette de ministres français, Bernard Kouchner, André Santini, Eric Besson… Gérard Collomb était d’une humeur guillerette, partageant même de nombreux éclats de rires avec le tout nouveau Président de la Fondation pour la Solidarité Numérique, Alain Madelin. On était bien loin des escarmouches de leur jeunesse entre Occident et Unef !

Des rires et des regards complices également lorsque, pendant la conférence de presse, le président Wade s’est laissé aller à un discours fleuve, mixant parfois tout et son contraire. Queyranne a piqué un somme de quelques micro-secondes, Madelin dessinait sur son bloc, Colomb faisait semblant d’écouter, figé et pensant sûrement à son plan de mandat « de dans quelques jours »… J’ai même vu, sur un canapé vert poireau, Gérard Angel (Les Potins), Frédéric Poignard (Le Figaro) et Marco (Lyon People) se marrer comme des baleines en observant les journalistes piquer de la tête.
Après une journée de gamberge et des tables rondes assez intéressantes, le sommet s’est conclu en demi-teinte. Le Président du Sénégal s’est déclaré déçu par le premier bilan de trois ans de travail. « Ca ne va pas assez vite ! » estime-t-il. Il faut dire que l’idée de départ consistait à faire financer ce fond par un prélèvement de 1% sur les marchés publics relatifs aux technologies de l’information. Or un tel système n’est pas compatible avec le droit européen sur les marchés publics ! Seul le Sénégal l’a mis en place et, dans un avenir proche, « mes amis des pays du Golfe », a ajouté le président Wade. Quand une bonne idée se heurte au principe de réalité…
Le Fonds a quand même collecté près de 6 millions d’euros. Hélas, la moitié a déjà été dépensée en frais de fonctionnement par la Fondation installée à Genève, a admis Alain Madelin sous les questions insistantes de Marie-Annick Depagneux, des Echos. Pendant que l’équipe lyonnaise montait des projets avec des miettes. Gabegie ? Sûrement. En attendant, Alain Madelin a été appelé par le président du Sénégal et Nicolas Sarkozy pour remettre de l’ordre dans le système. Première décision : « nous allons concentrer les actions à Lyon », nous a-t-il affirmé. Voilà qui devrait réjouir l’équipe de Jean Pouly et Gérard Collomb. Même si Genève va sûrement se battre pour garder l’essentiel. Le dossier reste donc ouvert, d’autant que le conseil d’administration qui se déroulait mardi a choisi de ne pas choisir !
Premières actions lancées en conclusion : une journée mondiale pour la solidarité numérique sur Internet les 17 et 18 mai. « C’est une sorte un grand Téléthon mondial de la solidarité numérique sur le Web qui peut mobiliser des dizaines de millions d’internautes », a expliqué Alain Madelin. Un financement « innovant parce qu’il met à contribution les citoyens ». Jacques Séguéla s’est déjà proposé pour parrainer l’opération. Si le pape de la pub s’y colle, on risque d’en entendre parler !
Autres projets : « 1.000 unités de télémédecine pour l’Afrique » qui permettra de pratiquer la médecine à distance dans les pays francophones pour faire face au manque de praticiens dans certaines zones rurales africaines ; ou encore « Education pour tous », un portail Internet pour les enseignants…
Un peu de concret qui rendra peut être le sourire au Président Wade.

Le soir, parce qu’en Afrique tout finit toujours par une fête, Youssou N’Dour a chanté la solidarité numérique lors d’un concert privé de plus d’une demi heure. Un cadeau de roi pour leurs altesses républicaines ! Comme le disait une serveuse du cocktail : « ça nous change ! Pour une fois, ça bouge… » Si elle le dit !

* nombre de lignes téléphoniques ou de connexions Internet au kilomètre carré.

Les Commentaires ( 20 )

  1. de Marc Rodanne
    posté le 26 nov 2008

    Si je comprends bien, l’argent destiné à réduire la fracture numérique a été brulé dans le train de vie suisse de la Fondation ! Lyon, en tant qu’ »actionnaire » ne pourrait-elle pas demander un audit des dépenses ?

      Répondre

  2. de Mac Afrique
    posté le 26 nov 2008

    Comme d’habitude, les quémandeurs sont la ! Il n’y a qu’à voir le train de vie du président du Sénégal et de son entourage pour comprendre que les ordinateurs, il n’en ont rien à foutre. Lisez cet article et vous serez édifiés !
    http://www.intelink.info/fre/actualites/economie/0810302140_la_bm_appelle_a_plus_de_tranparence_dans_les_finances_au_senegal

      Répondre

  3. de jerome manin
    posté le 26 nov 2008

    - Un conseil d’administration qui a choisi de ne pas choisir
    - Un système qui n’est pas compatible avec le droit sur les marchés publics
    - Une conclusion en demi-teinte.
    - Queyranne qui pique un somme pour ne pas suivre
    - La pub qui s’y colle.
    - Un budget dépensé en frais de fonctionnement.

    Avec ça, allez vous étonner que Collomb soit d’humeur guillerette dans son élément…
    Et nous reparlerons de facture de solide hilarité numérique, Erick

      Répondre

  4. de Caton de Lyon
    posté le 26 nov 2008

    @ERdB
    La crise va rendre encore plus désuètes les mesures d’appui apportées au développement des pays africains et plus généralement toutes les aides humanitaires, sanitaires, culturelles et technologiques à ce magnifique continent. Le glissement des déficits publics (et nous n’avons guère le choix) vont vite se financer par des errements monétaires qui seront eux-mêmes suivis de replis protectionnistes des pays à devises fortes au détriment des autres.
    Beau casse tête en perspective.
    Comment allait Alain Madelin?

      Répondre

  5. posté le 26 nov 2008

    @ Caton de Redon ;-)
    Il allait bien. Toujours aussi brillant, voyant loin, peu souriant, ours mal léché, mal élevé! Bref du 100 % Madelin tel que nous l’avons connu.
    Très amusantes vos passes d’armes avec Jm et David. On se croirait revenu au bon (vieux) temps des municipales!

      Répondre

  6. de David Jourdes
    posté le 27 nov 2008

    Il y a surtout de l’amusement aux affrontements … Et si vous parlez des municipales, je n’ai que de bons souvenirs avec les assesseurs socialistes … Il en fut autrement avec celles et ceux de mon camp !

    Je me souviens encore de cette c … e du sixième … Non … AUTOCENSURE Ou de ces autres qui furent placés par le Maire du …. alors qu’il n’était pas normal qu’un seul parti occupe toutes les fonctions … Et après on accuse Dominique Perben d’être de mauvaise foi !

    Mais pour en revenir au sujet … Je m’égare assez souvent … Il convient de me reprendre !

    Dans tous les cas, pour toutes ces affaires de possibles solidarités d’avec les pays africains, je ne perçois pas que ces manifestations comme porteuses d’espoirs …

    En fait, et peut-être suis-je pessimiste, les évolutions de nos sociétés ne me semblent pas favorables aux pays déshérités … Disons qu’à ce jour, crise aidant, certains décideurs se donnent bonne conscience en imaginant un avenir plus serein pour des millions d’hommes et nous savons que les bénéfices sont rarement pour tous les intéressés …

    Coca-Cola, télévision par satellite, Internet ou écologie mondiale … Et même importation du modèle de la démocratie … De tout cela nous en discutons dans les salons de la République ou dans les Loges … Mais en somme, rien ne sera réellement fait …

    Masturbations intellectuelles que ces sages résolutions …

      Répondre

  7. de jerome manin
    posté le 27 nov 2008

    La masturbation intellectuelle rend-elle sourd au sages résolutions…
    A propos de résolution qui ne sont pas toute en 72, 96 ou 300 DPI, ou en sont celles des municipales ? Ont-elle été exportées en Afrique ?

      Répondre

  8. de xavier
    posté le 27 nov 2008

    Le charme avec la province française c’est que dés qu’il y a un peu de beau monde venu d’ailleurs, 3 hotesses,un ancien ministre,un roitelet d’outre mer,deux discours en anglais et des suites à l’hotel ,tout le monde s’excite et frétille du col comme si Lyon rentrait dans la cour des grands . Pas étonnant que les memes notables locaux signent des pétitions pour garder les plaques minéralogiques dptales,ne pas bosser le dimanche,et autres signes extérieurs des bons vieux rotary d’antan.Touche pas mon jouet !
    Le tout avec le concours habituel de celui qui aura ét le plus pris en photo à coté des VIP et autres econd couteaux présents.Manque plus que Miss France, Ferrari,et autres gloires locales pour enrichir son press- book et épater les gogos de son arrondissement.Comme si on avait gagné une étape du Tour de France en 1960,photos à l’appui.
    Si en plus on a son badge fluo autour du cou,alors là c’est Davos !
    Bref,tout ce frétillement de pseudo people qui n’en reviennent pas d’etre admis dans la dernière boite de nuit à la mode,est grotesque et parfaitement décalé de la réalité des enjeux actuels.Une bombe explose à Bombay et c’est beaucoup plus sérieux ,la Chine annule le sommet UE -Chine et c’est plus grave que de perdre des invit gratos aux coktails qui vont avec !

      Répondre

  9. posté le 27 nov 2008

    Bien vu Xavier… Voir Lyon de loin développe l’accuité.
    L’annulation du sommet Europe Chine et France Chine, si elle pénalise les hôtels and co est bien plus emm… pour les entreprises françaises qui travaillent avec l’Empire du Milieu. Nous payons là les pas de deux du Président.

      Répondre

  10. de jerome manin
    posté le 27 nov 2008

    Ta ta ta, Erick…
    Ne tombe pas dans le travers de ceux qui Sarkozisent le monde, l’Empire du milieu ne s’aborde pas en quelques phrases.

      Répondre

  11. posté le 27 nov 2008

    @jM Pas en quelques phrases, éventuellement en périphrases !
    Les relations internationales, à fortiori avec la Chine, ont ceci de compliqué qu’elles tiennent plus du jeu de go que de la crapette.
    En l’occurrence, NS a, à mon sens et sans penser détenir en l’espèce une vérité, voire une compétence, a voulu ménager la chèvre et le chou.

      Répondre

  12. de David Jourdes
    posté le 27 nov 2008

    Nicolas Sarkozy veut très certainement ménager la biquette et le chou mais pour la Chine nous devons ouvrir les yeux !

    La Chine … Toujours la Chine ! Mais nous parlons d’une dictature …

    Son président annule son voyage et sa visite à Lyon parce que Nicolas Sarkozy reçoit les chefs spirituels du Tibet ! En fait, les communistes font la gueule car on veut se montrer solidaires d’un pays occupé militairement et qui supporte un véritable génocide culturel !

    Il est étrange finalement que l’on soit, en France, prêt à oublier ce qu’est le communisme et disposé à prendre la Chine comme un partenaire ! Pour ma part les relations internationales avec l’empire du milieu sont à dénoncer ! Et dès lors, si une importance doit être accordée pour cette annulation de rencontre, elle doit être minime …

    Certes nos entreprises ont besoin de certaines ouvertures sur le Monde mais je ne pense pas que la solidarité ait quelque chose à y gagner ! Car, c’était bien de la solidarité dont nous parlions ?

    Pour les manifestations qui engendrent des promesses difficiles à tenir, je ne veux changer mes impressions ! Et c’est dommage car outre Lyon, c’est la France qui aurait à y gagner quelque chose tant nous devons plus que jamais redevenir des acteurs actifs dans la globalisation de nos sociétés ! Et dans la mise en réseau des différents pays du monde !

      Répondre

  13. de jerome manin
    posté le 27 nov 2008

    @David

    Vous oubliez un peu vite que des communistes sont encore dans l’exécutif d’une ville comme Lyon et que bien pire crime que l’opposition est chez les communistes est la déviance.
    Les communistes en France tolèrent une opposition qui les finance mais sont intraitable avec un communisme qui n’est pas aligné sur leur dernières prises de position.

    En conséquence, il feront tout pour rompre le dialogue… Pourtant il n’y a pas un milliard de dictateur en Chine, pas plus qu’il n’y a 1 500 000 Gérard Collomb au sein de la communauté urbaine.
    Ouvrons le dialogue ! J’ai eu la chance d’avoir quelques contact sérieux avec des chinois et j’ai peur que pour des questions d’orgueil (le notre) nous passions à coté du dialogue.

      Répondre

  14. de David Jourdes
    posté le 27 nov 2008

    Mais dites moi Jérôme … Qu’est-ce que vous avez avec Gérard Collomb ?

    Discuter avec des Chinois … (soupir) … Des noms !

      Répondre

  15. de David Jourdes
    posté le 27 nov 2008

    Pour la déviance, elle n’existe que là où la morale s’impose ! Pour les communistes, c’est là un mal bourgeois et pour les bourgeois une offense à Dieu ! Pire fut la remarque de mon père qui estimais que j’étais l’ordre par mes idées et le désordres dans mes actes … Mais sachez Jérôme que comme vous je suis tout et son contraire … Bien que sur certains thèmes j’arriverais à vous faire penser que je ne suis finalement que l’ordre … Pour ce qui est du communisme « made in France », dans la définition qu’ils en donnent, j’aime à rejoindre le courant communiste international … Comme vous le voyez, malgré mes attaques, je suis ouvert à toute chose ! Mon imaginaire ne connaît pas de réelles frontières et je dois avouer aimer, parfois, votre récit d’une certaine approche de la vie ! A lundi peut-être … 18 heures 30 … Je crois !

      Répondre

  16. de jerome manin
    posté le 27 nov 2008

    @David

    Pour Gérard Collomb, je ne l’aime pas, son apparente bonhommie de façade cache un grand cynisme et sa versatilité que ces amis se plaisent à nommer pragmatisme, un très mauvais placement à terme pour Lyon.

    Je partage aussi un intérêt intellectuel pour le communisme utopique mais ne suis pas dupe sur ses calamiteuses réalisations.

    Je suis lundi en déplacement loin de Lyon et ne pourrait pas être rentré pour 18h30

    Pour le chinois, ce ne sont pas les noms le plus dur mais le vocabulaire et surtout la grammaire, Guy de Pourtalès disait à propos de l’asie du sud-est : Dans le meilleur des cas, les choses ne sont pas ce qu’elles sont…

      Répondre

  17. de david jourdes
    posté le 28 nov 2008

    Ben alors … « Des ministres en veux-tu en voilà, un président de la République et des grands salons fleurant bon, une fois n’est pas coutume, la diversité. » … Plus personne ne veut participer ?

      Répondre

  18. de padec
    posté le 29 nov 2008

    Le nerf de la guerre semble s’être volatilisé…..salaires, déplacements , locaux trop luxueux ?
    Tant que la manne financière tombera dans des mains peu regardantes , ou peu scrupuleuses, toutes les bonnes idées tomberont à l’eau et l’Afrique continuera d’attendre , d’attendre…
    La gestion de cette fondation doit être regardée avec attention par le Président Madelin. Avoir un poste honorifique , c’est bien , encore faut-il faire preuve d’efficacité, et éviter les grand -messes telle celle-ci

    Monsieur le Président y a un fort travail à produire au niveau de la Maison de la Francophonie , qui ne sera qu’un tout petit maillon de la chaine numérique.
    Au boulot !

      Répondre

  19. de Un fozami
    posté le 5 déc 2008

    Si Erick continu à négliger son blog. On y viendra plus ! et toc !

      Répondre

  20. de de Deux fozami
    posté le 6 déc 2008

    Je suis bien d’accord!

      Répondre

Poster un commentaire


+ trois = 10