Véto sur Havard !

Benoit Apparu, secrétaire d’État chargé du Logement et de l’Urbanisme, devait intervenir au Forum Libération. Retenu à Paris, il délègue le député lyonnais UMP Michel Havard, spécialiste du développement durable, président de l’association HQE qui regroupe les professionnels du secteur. Las ! Il est scratché à 12h15 pour être remplacé au pied levé par Bernard Soulage, vice président Ps de la Région Rhône-Alpes en charge… des transports. On a même vu à la même heure un membre du cabinet à la recherche des titres officiels et de la bio de Soulage…

On est en droit de s’interroger sur le rôle du cabinet de Collomb dans cette affaire, même si Libé dément toute intervention et met ce jeu de bonneteau sur le compte du téléphone et d’un tel qui n’aurait pas décroché son mobile à temps…

Le Modem, ex-vert, Jean-Luc Benhamias s’amuse de la passe d’arme. On pourrait encore légitimement se demander pourquoi Collomb agit de la sorte. Après le clash avec Nora Berra de cette semaine, ide même nature (tu n’es pas de mon camp, tu ferme ta gueule !), il ne soigne pas son image « barriste », adepte de la paix civile municipale.

Je viens de croiser Michel Havard qui assistera au débat et prendra la parole lors des questions/réponses avec la salle.

Laure Noualhat, l’animatrice du débat, journaliste à Libération, tente de dégonfler la baudruche en confiant quelques instants la parole à Michel Havard… Peine perdue puisque Benhamias a refusé de débattre avec lui… « Je suis à la tribune pour débattre avec Bernard pas avec une tierce personne… » Etonnant pour un Modem qui prône le dialogue. Là encore, le mur n’est pas tombé !

Les Commentaires ( 7 )

  1. de mais non
    posté le 18 sept 2009

    Havard, il a été déprogrammé parce qu’il n’a pas appelé libé pour confirmer sa venue….

      Répondre

  2. posté le 18 sept 2009

    Désolé pour vous. Il a eu un message de Libé lui disant qu’il ne pouvait plus venir à 12h15. Il a rappelé dans la foulée (j’ai vu son journal des appels et entendu le message) pour confirmer qu’il serait la.
    Par ailleurs, la cabinet du Ministre avait prévenu qu’Apparu serai représenté par Michel Havard.

      Répondre

  3. posté le 18 sept 2009

    on peut être surpris de cette déprogrammation de derniére minute d’Apparu pour laisser monter un leader de la droite lyonnaise et tenter de lui donner un peu de visibilité.Assez politicien de la part du gouvernement. J’ai moi eu aussi l’écho de sa non-confirmation au débat par ailleurs.Mais bon, crier à la censure est toujours un moyen pour Havard de sortir de la masse des candidats de droite prétendant au trone de Lyon

      Répondre

  4. posté le 18 sept 2009

    Romain, assis à côté de moi, pompe sur mes articles pour les commenter plus vite que Jérôme Manin. La fameuse pompe socialiste de l’Hôtel de Ville. Romain, un peu jeune, ne se souvient pas des tentatives, parfois réussies, de Gérard Collomb, pour exister durant des années.
    Et on a vu là où il est arrivé. Donc Havard aurait tort de se priver. Et il est naturel que le PS applaudisse et le le blogueur de droite s’offusque !
    En attendant, Collomb est bien loin de l’esprit qui a, de tout temps, présidé à la ville de Lyon. Militant, parfait, sectaire dommage !

      Répondre

  5. de Commentateur lyonnais
    posté le 18 sept 2009

    On voit bien là un témoignege de plus du sectarisme de Collomb. A la biennale d’art contemporain, lors du vernissage, il a également viré de la tribune officielle havard, pourtant député lyonnais, et qui était sur sa circonscription à la sucrière. Collomb imperator ?

      Répondre

  6. de Jérôme Manin
    posté le 18 sept 2009

    « Un coup de dés jamais n’abolira le Havard » ! SM

      Répondre

  7. de Xavier MARTI
    posté le 19 sept 2009

    Deux fois dans la meme semaine !

    Eh bien, Gégé I est en forme « Impériale » cette semaine !

    Peut-etre un symptome inconnu de la grippe A ?

    En tout cas, attitude déplorable quoi qu’il en soit .

      Répondre

Poster un commentaire


deux × = 18