Au bout du tunnel…

« La défaite peut se révéler une délicieuse attente quand on sait comment préparer sa revanche. » Cincinnatus, dictateur puis consul romain en 460 avant JC ne croyait pas si bien dire… Une petite phrase qui a dû résonner dans bien des oreilles à Pont d’Ain, Montélimar et La Rochelle… Et pourtant, dans ces trois lieux, le bout du tunnel est encore loin.

La presse s’en délecte, qui sortant le diable de sa boîte, qui saluant l’artiste. « Charles Millon, le retour » titre LibéLyon, notant que l’ancien ministre « a finalement été élu hier à la primaire des sénatoriales à une majorité très confortable par les grands électeurs de l’Ain, composés d’élus de l’UMP, du Nouveau centre et de divers droite non-inscrits. Les élections sénatoriales auront lieu le 21 septembre prochain. »
Charles Millon a, dès lors, de fortes chances de rejoindre la haute assemblée pour 6 ans, confirmant ainsi qu’en politique, rien n’est jamais fini… même s’il faut pour cela avaler des couleuvres ! Je relève, dans Le Progrès de l’Ain du 29 août, cette phrase qui ne manque pas de sel…

Dans le peloton des postulants UMP-NC, il est le plus expérimenté, le seul à avoir connu les bancs et les arcanes du Parlement. Pourquoi alors se plie-t-il à la logique de la primaire ? « Par souci de légitimité et pour marquer sa fidélité à la ligne du président de la République », répond l’intéressé.

Les élus « millonistes » qui avaient choisi très tôt Nicolas Sarkozy apprécieront… Eh oui, en politique, un soutien doit se monnayer, il ne peut être gratuit ! Au risque d’être alors traité de traître à la cause. Les convictions doivent attendre au profit des calculs. Dommage !
Dommage encore que cette « fidélité à la ligne du Président » n’ait pas été révélée avant la présidentielle. Elle eut été plus crédible. Elle eut semblé moins opportuniste. Il faut dire qu’après avoir dit pis que pendre sur la politique du gouvernement et sur Sarkozy dans les dîners en ville et auprès de ses militants, Millon avait sonné le ralliement lorsque son très respectable think tank, l’Institut Thomas More, avait noté, dans son excellent baromètre des réformes, de façon plus que modérée l’action du même Sarkozy . Baromètre repris, en avant-première, dans le très respectable Figaro Magazine.
J’attends avec impatience, si le corps électoral lui prête une nouvelle vie de parlementaire (ce qui je lui souhaite), de voir à quel groupe Millon adhèrera : l’UMP, l’Union Centriste-UDF ou tout simplement les non-inscrits, fidèle à son indépendance ? Pour l’instant, Millon brouille les pistes en déclarant au Progrès « Je ne vous dirai pas par exemple si j’ai décidé ou non d’adhérer à l’UMP. »

Autre retour, celui de Marc Fraysse. Vous ne voyez pas de qui il peut bien s’agir ? C’est un véritable caméléon de la politique. Ex député RPR de Villeurbanne, passé par la case de La Droite de Charles Millon, puis les clubs eurosceptiques de Pasqua et de Villiers, puis diverses associations politiques sitôt créées sitôt moribondes, puis un soutien à Gérard Collomb révélé sur son blog par Robert Marmoz (aujourd’hui chef de cabinet dudit Collomb), Marc Fraysse donc fait son grand retour par la case du Parti Radical. Marc Fraysse était présent ce week-end à Montélimar lors de l’université d’été du plus vieux parti de France. Estimant sûrement que c’est dans les vieux pots que l’on trouve les meilleures soupes !
Le Progrès du jour nous révèle même que l’ex a été invité par Laurent Hénart, secrétaire général, et Serge Lepeltier, vice-président national, au grand dam de certains dirigeants locaux sûrement inquiets pour leur avenir. De quoi donner à sa visite des allures de prise de température avant une possible OPA. Sacré Cincinnatus !

Autre résurrection à saluer, celle de Martine Aubry. Après avoir endossé 100% des 35 heures –à la grande joie de DSK pourtant à l’initiative de la chose- avec son lot de perte de points dans les sondages, elle a choisi de s’ancrer à Lille. Un choix pas facile qu’elle a magistralement confirmé lors des dernières municipales. Manœuvrant sa barque avec brio, elle est en passe de participer à la finale pour devenir Première Secrétaire du PS face à Delanoë et Royal. Excusez du peu. D’autant qu’elle a reçu ce week-end à La Rochelle le soutien en forme de synthèse (le « pôle du renouveau ») des partisans de DSK, plutôt socio-démocrates, de Laurent Fabius, eurosceptique notoire, et des tenants d’une gauche dure comme les députés Hamon ou Montebourg.
Face à eux, Moscovici, soutenu par La ligne claire de Gérard Collomb, fait figure de David social-démocrate. Mais, parfois, dans un Congrès de Reims où les alliances entre les féodaux du PS se pèseront au trébuchet des voix apportées, il vaut mieux être faiseur de Roi que Roi soi même !

Le 9 août, alors qu’après quelques jours de repos, mon blog reprenait du service, Romain Blachier, jeune élu du PS (tendance social-démocrate) du 7è arrondissement, me convoquait dans l’une de ces chaîne dont seuls les blogueurs en mal d’inspiration ont le secret.
Le principe est simple :

1 – citer la personne qui vous a « tagué » (c’est fait, j’ai même ajouté un lien…)
2- indiquer le règlement
3- choisir un livre que vous êtes en train de lire, l’ouvrir à la page numéro 123 (pourquoi 123 ? Je ne sais pas !)
4- recopier à la 5è ligne, les 5 lignes suivantes (je n’ai toujours pas compris l’utilité de ces 5 lignes, mais on verra bien…)
5- indiquer titre, auteur, éditeur, année d’édition
6- taguer 4 personnes et les prévenir sur leurs blogs

Bref, c’est simple. Alors je m’exécute ! Et pour la peine, je choisis les trois livres qui sont au pied de mon lit !

Vivre avec les Chinois, de Philippe Rochot, envoyé spécial permanent de France 2 en Chine de 2000 à 2006, Prix Albert Londres. Son bouquin est paru aux Editions L’Archipel en juin 2008.

Le taux de fécondité est passé de 5,8 enfants par femme, en 1970, à 1,8 aujourd’hui. Mais l’équilibre de la société est brisé car, dans le même temps, le nombre de personnes âgées de plus de soixante ans ne cesse d’augmenter grâce à l’amélioration de la qualité de vie.
Eh bien vous voilà bien avancés ! 5 lignes qui ne donnent même pas envie de lire ce très beau (et bon) reportage sur la Chine, qualifiée par l’auteur de « pays d’interdits mais aussi d’Empire de tous les possibles. »
Autre livre, Les syndicats sont-ils conservateurs ?, publié chez Larousse par l’historien Stéphane Sirot. Je l’ouvre à la page 123 et là, horreur, le livre est terminé. C’est la page des abréviations et de leurs définitions. Je recule donc d’une case, à la conclusion, en page 122 !
Il leur reste le plus difficile : construire des convergences et convaincre. Pas évident quand règnent l’émiettement et la division, qui plus est entre des organisations en mal d’adhérent. Pas évident non plus de se dégager du poids de l’Etat, de la pression du politique (…)
Bon, on reste sur sa faim.
En troisième place, celui qui occupe tous les 20 heures ou presque, Barak Obama (ben oui, Sarko est moins visible ces derniers temps !)
Il a publié son autobiographie Les rêves de mon père en 1995. Avec des résultats de ventes « décevants » avoue-t-il dans sa préface, contrairement aux commentaires élogieux entendus sur France 2 le soir de son investiture qui parlaient de succès de librairie à l’époque. N’oublions pas que Barak Obama s’était vu refuser l’entrée de la convention démocrate de 2000, avant de surprendre lors de son discours de 2004 et de triompher en 2008 !
Page 123 donc, 5è ligne :
Je l’avais déjà vue avant, généralement à la bibliothèque, un livre à la main. C’était une grande fille à la peau foncée portant des bas et des robes qui semblaient de fabrication maison, ainsi que des lunettes teintées surdimensionnées et un foulard qui couvrait éternellement sa tête.
Mais de qui s’agit-il ? Le concours est lancé !

A mon tour de taguer quatre blogueurs.
D’abord Vincent Ducrey, chef internet du porte parole du Gouvernement qui trouvera bien quelques minutes pour relayer cette chaîne à but non littéraire.
Puis Koz, l’un des tous premiers blogueurs de droite, dont j’ai hâte de connaître les lectures !
Puis Quentin Thévenon, le secrétaire général des Jeunes démocrates, qui vient de reprendre les rênes de son blog.
Et enfin Gérard Collomb et Dominique Perben (je sais ça fait cinq mais c’est mon blog et je fais ce que je veux !), juste pour voir s’ils jouent le jeu.

J’ai d’ailleurs ma petite idée là-dessus !

Les Commentaires ( 18 )

  1. de Gérard VOLLORY
    posté le 31 août 2008

    n’était ce pas le week-end de la fiction à LA ROCHELLE ?

    ha pardon , c’est seulement du 20 et 21 septembre …..

      Répondre

  2. de Marc M
    posté le 31 août 2008

    Le palmares 2007 trouvé sur http://www.festival-fictiontv.com est d’ailleurs éloquent…

    Meilleur Téléfilm : « Maman est folle » de François Hollande
    Meilleure Mini-Série : « Ma Fille est innocente » par Jacques Delors
    Meilleure Série de Prime Time : « Les Bleus, premiers pas dans la police » de Pierre Moscovice
    Meilleure Série d’Access ou Day Time : « Fais pas ci, fais pas ça » de Jack Lang
    Meilleur Programme Court : « Water Comédie » une superbe fable autour de l’arroseur arrosé avec Gérard Collomb dans le rôle titre
    Meilleure Série TV Hebdo : « Plus belle la vie » de Nicolas SArkozy

      Répondre

  3. posté le 31 août 2008

    beau billet mais ne lui enléve pas le c à ce barack o auguste nobliau de cloche…et par contre pour l’inspiration du créateur de la chaine, honnêtement je ne sais qui c’est.Peut-être Marc Fraysse, qui publia un livre il y a déjà 10 ans et qui rencontra un succés plus que fort relatif?A moins que Millon s’ennuie dans l’Ain…

      Répondre

  4. de koz
    posté le 31 août 2008

    « Voir en grand », purée, « voir en grand », pas « jouer le jeu ». Ca, c’était l’an dernier. Pfff

      Répondre

  5. de koz
    posté le 31 août 2008

    Ah, et ps : faut déjà que je termine mon billet sur l’UE du Medef… 4 jours de retard !

      Répondre

  6. de Erick Roux de Bezieux
    posté le 31 août 2008

    Merci Romain de corriger mes fautes d’orthographe. ;-) du Medef ! (private joke entre ERB et RB, désolé chers lecteurs.
    Quant à l’inspirateur de la chaîne, ce n’est assurément pas JM qui doit encore être en train de se bourrer de nougats à Montélimar !

      Répondre

  7. de Erick Roux de Bezieux
    posté le 31 août 2008

    @ Koz : Tu sais bien que les politiques ont toujours du retard sur les entrepreneurs !
    Pour le billet, j’ai bien noté que ce WE ensoleillé n’était pas propice à la plume chez les Koz !

      Répondre

  8. de jérôme Manin
    posté le 31 août 2008

    Erick, tu as du lire le communiqué de presse du PR indiquant que Laurent Henard n’avait jamais invité Fraysse.
    Ceci dit, il s’est fait mettre dehors et n’a pas pu partager le repas de samedi soir, il fait l’unanimité comme on le devine dans tes lignes au PR comme ailleurs, il y a d’autres choses à dire à propos des universités d’été du PR.

    En plus des radicaux qui nous avaient préparé des interventions d’une très grande qualité (M. Thiollière, Th. Cornillet, JL Borloo, L. Henard, Serge Lepeletier, Jean Leonetti, Patrice Gassenbach etc…) les interventions de Rama Yade, Martin Hirsh, Yves Jego, Henri Guaino, Jean Marie Bockel, Csaba Ory (député européen, secrétaire aux affaires sociales en Hongrie, Assan Omer, (ambassadeur d’Afghanistan en France), José Endundo (ministre de l’environnement du Congo), Cherif Rahmani (Ministre de l’aménagement du territoire en Algérie) dont beaucoup sont resté les deux jours… On est toujours bien avec les radicaux

    On a même eu des visites amicales dans le public comme JM Cavada, voire des lyonnais ; M. Havard, M Forissier, D. Perben et Jérôme Manin ;-)

    En matière de Nougat, nos hôtes (la fédération drômoise et Franck Régnier) nous ont offert du nougat à volonté de l’excellent vin régional, des canotiers pour déambuler au soleil, et même des petits nougats emballés au nom du parti radical et je t’en met qq uns de coté.

    Je ne me suis pas donné les moyens techniques de faire des comptes rendu de chaque séance, mais elle seront bientôt accessibles, je souhaiterais faire partager au moins les interventions de J Leonetti, Th Cornillet et JL Borloo

    J’ai une excellente nouvelle, le parti radical va bien, il est en première ligne pour les mutations et l’évolution de notre société, je suis fier d’en être ;-)

      Répondre

  9. de Erick Roux de Bezieux
    posté le 31 août 2008

    Je suis triste pour Fraysse. Il n’a pas pu manger de nougat !
    Merci de m’en avoir rapporté. Cela ne m’étonne pas d’un radical !

      Répondre

  10. de jérôme Manin
    posté le 31 août 2008

    Je rapporte une phrase entendu au universités d’été du parti Radical dans la bouche du nouveau président des jeunes pop (pardon, je n’ai plus son nom) à propos des de la Rochelle ce Week-end :
    « Ils sont tous pareils et n’arrivent pas a ce mettre d’accord, on est très différents mais unis. Il posent le problème du QUI, nous du QUOI »
    La Rochelle n’a fait cependant le thème d’aucune intervention :-D mais ce petit clin d’œil m’a fait rire.

      Répondre

  11. de Lionel
    posté le 31 août 2008

    Savoir que Marc Fraysse a été privé de diner (et donc de dessert) par les radicaux convciviaux vaut son pesant de nougat ! Juste retour des choses pour ce garçon opportuniste sans aucun talent, mais qui savait faire sienne la maxime d’Herriot « la politique, c’est comme l’andouillette, il faut que ça sente un peu la merde » !
    Quant à Millon, il va à la soupe pour une indemnité qui lui permettra, à 62 ans, de couler des jours heureux dans le Bugey jusqu’à sa retraite définitive de la politique. Pathétique.
    A propos, on n’avait pas parlé de renouvellement de la classe politique ?

      Répondre

  12. de Philippe Marc
    posté le 31 août 2008

    Perben avait annoncé, au mépris des usages, la nomination de Millon comme Ambassadeur à Rome depuis le perron de l’Elysée.
    Avec la complicité bienveillante des millonistes Nardone et Broliquier, Perben a lamentablement perdu, comme ils l’avaient prévu avant l’ouverture des négociations, leur laissant deux mairies d’arrondissement sur 2 et 50% des places au conseil municipal. L’UMP de l’Ain devrait se méfier des milllonistes… A moins que l’UMP ne soit maso. Sait-on jamais.
    En attendant, cette pantalonnade lyonnaise aura mis la droite plus bas que terre. Broliquier se croit déjà maire de Lyon alors qu’il n’est qu’un petit baron d’arrondissement et Havard, jeune premier, ne fait que décevoir par son absence d’opposition. Sans parler du bretteur Nardone, désormais exilé à Paris…
    Quand la droite va-t-elle se réveiller à Lyon ? A moins qu’elle ne considère que l’alternance devra se faire entre Collomb et Collomb !

      Répondre

  13. de jérôme Manin
    posté le 31 août 2008

    @Philippe Marc
    Tant que la droite lyonnaise tire de manière systématique avec la même énergie que les socialistes sur la droite lyonnaise, alors oui : Collomb succèdera à Collomb…
    N’est-ce pas d’ailleurs ce qui a permis à Collomb d’accéder à la mairie il y a 8 ans ?

      Répondre

  14. posté le 2 sept 2008

    Bonjour Erick
    Quel bon papier, de l’info encore de l’info
    Je suis très heureuse du retour de Charles (malgré les différents qu’on a pu avoir, je suis une femme qui pardonne) et j’espère sincèrement qu’il siègera au Sénat.
    Il a encore énormément à apporter et je pense qu’après 10 ans les journalistes pourraient s’abstenir de le sortir comme le diable de sa boite !!! Ils sont ridicules !
    D’ailleurs, il a représenté la France à la FAO pendant des années maintenant et personne n’a eu à s’en plaindre, au contraire.
    Bravo Charles.
    Quant à MF… quand va-t-il apparaître chez Besancenot ? je me pose la question !

      Répondre

  15. de jerome manin
    posté le 4 sept 2008

    C’est la rentrée, Erick ! Fait le vivre un peu ce blog, on nous sert ailleurs une soupe qui à partout le même goût. Mangeotes nous des petits plats (smiley du mec qui salive).

      Répondre

  16. posté le 5 sept 2008

    Patience JM. La semaine a été un peu chargée… Mais dimanche soir, nous devrions parler d’Edvige ! Tiens, à propos, je suis sur que tes moultes interventions sur le net te vaudront une fiche !

      Répondre

  17. de jerome manin
    posté le 5 sept 2008

    Mon fichage et celui de tout mes pseudo (certain ne sont pas encore dévoilés) ne date pas d’hier, j’étais déjà un super chieur à l’école, comme un mécanisme de gauche dans un cerveau de droite :-)
    J’ai même un pseudo qui fait dans les bases de donnée …

      Répondre

  18. posté le 12 nov 2008

    http://kprodukt.blogspot.com/2008/11/chne-et-ta-gueux.html

    Mais y arriverais-je à trouver le début?

      Répondre

Poster un commentaire


huit × 7 =